10.6.2019

Piratez, combattez et infiltrez-vous avec qui vous voulez pour reprendre le contrôle de Londres – E3 2019

Dans Watch Dogs: Legion, le gouvernement traditionnel de Londres court à sa perte : Albion, une milice privée et corrompue impose ses lois martiales aux civils, des gangs sèment la terreur dans les ruelles, et il y a presque autant de caméras de surveillance que d’habitants. Dans un futur proche, cette dystopie constitue le terrain de jeu idéal pour le groupe de hackeurs DedSec qui tente de libérer le peuple de Londres de cette oppression violente et de l’assujettissement. Il faut toute une ville pour sauver une ville, et dans Watch Dogs: Legion, vous pourrez faire de n’importe quel citoyen londonien un personnage jouable en le recrutant comme agent de DedSec, dès la sortie du jeu sur PS4, XboX One, PC et Stadia, le 6 mars.

Vous voulez incarner qui vous voulez ? C’est possible !

Vous n’incarnez pas un seul et unique personnage principal dans Watch Dogs: Legion. Dans ce monde ouvert, vous pouvez proposer à chaque individu que vous rencontrez de rejoindre votre cause et l’incarner complètement. En plus de posséder un look, un passé et des attributs de gameplay uniques, ces civils aux personnalités affirmées, sont entièrement doublés et apparaissent dans toutes les cinématiques.

Vous pouvez recruter toute une équipe de mamies hackeuses si vous le souhaitez, mais il est préférable de jouer la carte de la mixité si vous voulez exploiter les multiples atouts et faiblesses de chaque attribut de gameplay. Ces attributs personnels ne relèvent pas du hasard, mais sont liés à l’historique des personnages. Par exemple, une analyse rapide vous indiquera que l’artiste de rue qui fait la statue sur le trottoir d’en face est un fan inconditionnel de films de zombies, et que par conséquent, il inflige 40 % de dégâts supplémentaires lors des tirs à la tête. La boxeuse amateur qui vient de passer à côté de vous peut infliger 50 % de dégâts supplémentaires lors d’un combat au corps-à-corps. Quant au médecin sur sa moto en bas de l’avenue, elle réduira le temps de récupération de votre équipe de 25 %. Le thérapeute particulièrement lunatique que nous avons recruté inflige 100 % de dégâts, mais a l’inconvénient de pouvoir mourir à tout moment. En regardant son profil d’un peu plus près, il s’avère que ce dernier refuse de consulter un médecin pour connaître l’origine de la douleur thoracique qui le fait souffrir depuis plusieurs mois.

Avant de recruter un personnage, vous devrez établir son profil dans le monde ouvert pour connaître ses informations personnelles. En l’ajoutant à votre liste de contacts, vous pourrez consulter son profil en détail, et savoir ce qu’il pense de DedSec. Si un personnage a une mauvaise opinion de DedSec (peut-être lui a-t-on menti au sujet du groupe de hackeurs ?), il vous faudra augmenter la cote de popularité de l’équipe auprès de lui, avant même de pouvoir l’approcher pour l’inviter à rejoindre votre cause. C’est là que commence vos missions de recrutement, car dans Watch Dogs: Legion, chaque personnage représente une série de quêtes potentielles. Tous les personnages du monde ouvert de Watch Dogs: Legion répondent à un emploi du temps quotidien bien précis. Ils se réveillent à la maison, vont en ville, rejoignent leurs amis, et partagent leurs loisirs avec d’autres personnages. Ils ont aussi des problèmes et les aider à les résoudre est un très bon moyen de les réconcilier avec DedSec.

[WDL] [News] Hack and Sneak E3 - THUMBNAIL - Drone Surf

Montez votre propre DedSec

Imaginons par exemple que vous souhaitez recruter la boxeuse amateur citée précédemment. Malheureusement, elle est bien trop paniquée à l’idée de rejoindre DedSec, car Albion vient de lancer un mandat d’arrêt à son encontre, pour le moins injustifié. Eh bien, sachez que s’introduire par effraction dans Scotland Yard et effacer son dossier

Partager